La péninsule italienne affronte actuellement sa semaine la plus chaude de l’été, et si la météorologie nationale confirme les données relevées par la région Sicile, il s’agira de la température la plus élevée jamais enrgistrée en Europe. Le record actuel remonte à 1977 avec 48 degrés relevés en Grèce.La péninsule italienne affronte actuellement sa semaine la plus chaude de l’été, et si la météorologie nationale confirme les données relevées par la région Sicile, il s’agira de la température la plus élevée jamais enrgistrée en Europe. Le record actuel remonte à 1977 avec 48 degrés relevés en Grèce.

La péninsule italienne affronte actuellement sa semaine la plus chaude de l’été, et si la météorologie nationale confirme les données relevées par la région Sicile, il s’agira de la température la plus élevée jamais enrgistrée en Europe. Le record actuel remonte à 1977 avec 48 degrés relevés en Grèce.

Une vague de chaleur portée par l’anticyclone « Lucifer » touche cette semaine l’Italie et notamment la Sicile qui a enregistré mercredi une température record de 48,8 degrés dans la région de Syracuse.

Une température validée par le service agro-météorologique sicilien mais qui doit encore être homologuée par l’institut météorologique italien pour pouvoir être officiellement reconnue.

Si c’est le cas, il s’agira tout simplement d’un nouveau record européen. L’actuel record remonte à 1977 avec 48 degrés relevés en Grèce.

Le gouverneur de Sicile Nello Musumeci a demandé à ce que l’état d’urgence nationale soit déclaré pour les Madonies. Le ministre de l’Agriculture Stefano Patuanelli s’est rendu sur place mercredi et a promis des « aides que nous devons donner à ceux qui ont tout perdu ».

Le sud de l’Europe fait face depuis quelques jours à une importante vague de chaleur. © BFMTV

En Calabre, la pointe de la Botte italienne, et en Sicile, les pompiers ont dû procéder à 300 interventions en 12 heures, et sept Canadair sont mobilisés depuis l’aube, ont annoncé les pompiers. Un homme de 77 ans est mort mercredi des suites des brûlures reçues alors qu’il tentait de mettre à l’abri son troupeau, dans la campagne près de Reggio de Calabre.

Les Madonies, une zone montagneuse près de la capitale sicilienne Palerme, sont assiégées depuis plusieurs jours par les flammes, alimentées par le vent et la chaleur, qui détruisent cultures, habitations et bâtiments industriels.

L’épisode de fortes chaleurs qui débute en France est lié à un dôme de chaleur présent sur le Maghreb et le sud de l’Europe. © BFMTV

Dans les prochains jours, l’anticyclone responsable de la vague de chaleur accablant l’Italie devrait se déplacer vers le nord, où les températures devraient atteindre pour le week-end du 15 août 39-40 degrés en Toscane (centre) et dans le Latium (région de Rome).