Les reporters originaires de l’Etat hébreu venus couvrir la Coupe du monde de football sont quasi systématiquement ignorés, voire pris à partie, par des supporteurs arabes, toujours très attachés à la cause palestinienne.Les reporters originaires de l’Etat hébreu venus couvrir la Coupe du monde de football sont quasi systématiquement ignorés, voire pris à partie, par des supporteurs arabes, toujours très attachés à la cause palestinienne.