Des chercheurs de Microsoft ont créé des « étiquettes moléculaires » à partir de brins d’ADN présynthétisés et déshydratés. Un marquage peu coûteux, infalsifiable et pouvant être intégré à n’importe quel support de manière invisible. De quoi remiser aux oubliettes le sacro-saint code-barres ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici