Nouvelle étape dans l’affaire opposant l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) à l’entrepreneur Pierre Réginald Boulos, représentant de la Real Business Investment (RBI). En effet, le juge des référés, Bredy Fabien, a rendu son ordonnance, le 24 Août 2021.

Dans ce document, le juge a déclaré irrecevable l’opposition formée par l’ULCC contre la décision du premier juge et a annulé l’ordre de recherche en date du 2 juillet 2021 émis par l’ULCC contre Pierre Reginald Boulos.

« Le juge des réfères jugeant contradictoirement à la charge, se déclare compétent pour connaître de la cause ; déclare irrecevable l’opposition formée par l’ULCC contre la décision du premier juge ; rejette les fins, moyens et conclusions de l’ULCC ; maintient l’ordonnance du 26 juillet 2021 rendue par le doyen Bernard Sainvil tout en ordonnant aux banques et institutions financières établies en Haïti de débloquer les comptes de : Isabelle Valmé, Pierre Reginald Boulos, Sébastien Boulos, Urcile Pierre et la Real Business Investment S.A; annule l’ordre de recherche en date du 2 juillet 2021 émis par l’ULCC contre Pierre Reginald Boulos ; dit que cette ordonnance est exécutoire sur minute nonobstant appel, défense d’exécuter ou tout autre voie de recours ; condamne au frais et dépens de l’instance », peut-on lire dans l’ordonnance du magistrat Fabien.