La jeune voyageuse américaine Gabby Petito a été victime d’un homicide. Alors que son petit ami est en fuite, plusieurs personnes qui les ont croisés pendant leurs vacances rapportent le comportement étrange du jeune homme.La jeune voyageuse américaine Gabby Petito a été victime d’un homicide. Alors que son petit ami est en fuite, plusieurs personnes qui les ont croisés pendant leurs vacances rapportent le comportement étrange du jeune homme.

La jeune voyageuse américaine Gabby Petito a été victime d’un homicide. Alors que son petit ami est en fuite, plusieurs personnes qui les ont croisés pendant leurs vacances rapportent le comportement étrange du jeune homme.

D’abord traitée comme une simple disparition, l’enquête autour de Gabrielle Petito prend une tournure criminelle. Les premières analyses de son corps, retrouvé le 19 septembre dans l’Etat du Wyoming, ont permis au médecin légiste d’établir qu’elle avait été victime d’un homicide, écartant ainsi la piste de l’accident. Mais de nombreuses interrogations subsistent encore.

Pour tenter d’y voir plus clair, les enquêteurs concentrent toute leur attention sur la dernière personne à l’avoir vue vivante: son petit ami. Or, depuis plusieurs jours, Brian Laundrie a pris la fuite. Une absence qui renforce les soupçons autour de ce garçon déjà pointé du doigt dans la disparition de la jeune instagrameuse.

Brian Laundrie est revenu seul, le 1er septembre, du road trip qu’il avait entamé début juillet avec Gabrielle Petito, sur la côte ouest des Etats-Unis. Il n’a jamais expliqué pourquoi la jeune femme, injoignable, n’était pas avec lui, ni où elle se trouvait. Depuis, des évènements troublants refont surface. Il y a d’abord cette dispute, le 12 août, qui nécessite l’intervention de la police. Sur les images enregistrées par les caméras embarquées des officiers, Gabby Petito apparaît en larmes, visiblement déboussolée.

Mercredi, un témoignage faisant état de tensions similaires est parvenu aux enquêteurs. Un couple originaire de Louisiane dit avoir croisé Laundrie et Petito dans un restaurant du Wyoming, le 27 août. Selon leurs déclarations à CNN, ils ont remarqué une certaine « agitation » entre eux, Gabrielle étant en pleurs et Brian passablement énervé. Ils précisent au média américain ne pas avoir été témoins de violences physiques, mais d’une attitude étrange du jeune homme faisant des allées et venues dans le restaurant et invectivant le personnel.

Dans le même temps, une autre vacancière, Jessica Schultz, contacte le FBI après avoir appris la mort de Gabby Petito. Elle affirme avoir repéré, les 26, 27 et 28 août, le van dans lequel elle se déplaçait avec son petit ami. Mais selon elle, Brian était seul. Il avait stationné le véhicule à proximité du sien, dans la forêt de Bridger-Teton, dans le Wyoming, raconte-t-elle au San Francisco Chronicle. Elle se souvient avoir trouvé que le jeune homme se comportait « bizarrement ».

« Je suis quasiment certaine de l’avoir vu sortir du van, faire un tour comme s’il inspectait. Il n’y avait personne avec lui », se souvient-elle.

Les jours suivants, les 27 et 28 août, Jessica Schultz constate que le van est toujours là mais il n’y a plus aucun signe de vie autour. Tout est fermé et éteint. Ces éléments sont pris très au sérieux par le FBI car le 27 août la mère de l’instagrammeuse a reçu un texto de sa part qu’elle juge « étrange ». Trois jours plus tard, un autre message – le dernier – lui est parvenu mais, avec le recul, elle estime qu’il pourrait ne pas avoir été écrit par sa fille.

Un appel à témoins a été lancé pour toute autre personne ayant croisé le couple sur une aire de camping dans le parc national de Grand Teton, entre le 27 et 30 août. Brian Laundrie reste quant à lui activement recherché. La traque se déroule notamment dans une réserve marécageuse de Floride, non loin de l’endroit où il réside avec ses parents.