Quand il s’agit de rendre justice à Jovenel Moïse, l’État haïtien veut se montrer grand dépensier. C’est en ce sens qu’une grosse somme d’argent a été mise à la disposition de toute personne désireuse d’apporter sa contribution à l’enquête sur l’assassinat du 58ème Chef d’État haïtien, en vue de son aboutissement.

En effet, à travers son compte officiel Twitter, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Public, Rockfeller Vincent, a annoncé, dimanche, qu’une prime de quatre (4) millions de gourdes est disponible à quiconque aiderait à capturer Rodolphe Jaar et Samir Handal, deux suspects dans l’assassinat de Jovenel Moïse.

« Rodolphe Jaar et Samir Handal sont deux fugitifs importants recherchés par la police dans le cadre de l’assassinat du président du pays… », a écrit M. Vincent, précisant que quiconque aiderait à les retrouver bénéficiera d’une prime de 4 millions de gourdes de la part de l’État haïtien.

Bien avant cette annonce, une autre du même genre a été faite en début de la semaine dernière. Six (6) millions de gourdes du Trésor public sont disponibles comme récompense à toute personne qui aiderait les autorités à retracer, voire capturer la juge Windelle Coq Thélot, l’ancien sénateur John Joël Joseph et Joseph Félix Badio. Ils sont tous accusés d’être des auteurs intellectuels du magnicide du 7 juillet 2021.

Tout compte fait, l’État haïtien n’entend pas lésiner sur les moyens à mettre en œuvre pour que les auteurs intellectuels du crime de lèse-majesté puissent répondre de leur acte.

G.A.