Alors qu’il n’a pas répondu à l’invitation du Parquet de Port-au-Prince, ce mercredi 14 juillet, le commandant en chef de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN), Dimitri Hérard, a été placé en isolement.

Cette mesure conservatoire a été prise contre lui après son audition à l’Inspection générale de la PNH, dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du président de la République, Jovenel Moïse, le 7 juillet dernier en sa résidence privée à Pèlerin 5.

Après audition à l’IGPNH, des agents du SWAT TEAM ont conduit Dimitri Hérard en cellule, avons-nous appris.