Quel avenir pour l’enquête sur l’assassinat du président de la République, Jovenel Moïse? La question se pose, vu la lenteur avec laquelle le dossier est traité par la justice haïtienne.

Dans l’intervalle, un suspect clé, Mario Antonio Palacios Palacios, a été libéré par la justice jamaïcaine, pour être vite arrêté par les autorités panaméennes, le lundi 3 janvier 2022.

Alors qu’il était en route pour rentrer dans son pays (Colombie) après sa libération, Palacios qui transitait par le Panama, a été arrêté par des agents du Federal Bureau of Investigation (FBI), rapporte la journaliste colombienne Darcy Quinn.

Suspecté dans le magnicide du 7 juillet 2021, Palacios devrait être transféré aux Etats-Unis pour répondre aux questions de la justice américaine.

Le Colombien a été arrêté en octobre dernier par la police jamaïcaine qui, faute de preuves ne l’a pas extradé vers Haïti, comme le souhaitait le Gouvernement du pays.