L’enquête sur l’assassinat de l’ancien Président de la République, Jovenel Moïse, se poursuit, alors que des pièces à conviction ont été dérobées, laissant ainsi peser des doutes quant à son aboutissement.

Pas plus tard que le mercredi 10 novembre 2021, le juge en charge de l’instruction de l’affaire, Garry Orélien, a décerné des mandats d’amener contre dix autres policiers de l’USGPN et du CAT TEAM.

Jean Peterson Alexandre, Paula Eugene, Jameson Lundi, Roosevelt Milfort, et Rodriguez Turenne, tels sont les noms des agents de police visés par les mandats d’amener. Selon une source proche de l’enquête, ces agents des unités spécialisées de la PNH ont été dénoncés par James Solages, arrêté pour son implication présumée dans le magnicide.

Ces policiers chargés de sécuriser la résidence officielle de Jovenel Moïse auraient reçu des pots-de-vin pour ne pas riposter à l’assaut perpétré par un commando dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021.