L’aéroport de Kaboul est pris d’assaut depuis dimanche par des ressortissants étrangers et des milliers d’Afghans désireux de quitter le pays après la prise de pouvoir des talibans. En parallèle Emmanuel Macron a convoqué, pendant plus de deux heures, un Conseil de Défense consacré à la situation en Afghanistan. Il s’exprimera ce soir à 20H lors d’une allocution.L’aéroport de Kaboul est pris d’assaut depuis dimanche par des ressortissants étrangers et des milliers d’Afghans désireux de quitter le pays après la prise de pouvoir des talibans. En parallèle Emmanuel Macron a convoqué, pendant plus de deux heures, un Conseil de Défense consacré à la situation en Afghanistan. Il s’exprimera ce soir à 20H lors d’une allocution.

en direct

Joe Biden ce lundi depuis Washington.

L’aéroport de Kaboul est pris d’assaut depuis dimanche par des ressortissants étrangers et des milliers d’Afghans désireux de quitter le pays après la prise de pouvoir des talibans. En parallèle Emmanuel Macron a convoqué, pendant plus de deux heures, un Conseil de Défense consacré à la situation en Afghanistan. Il s’exprimera ce soir à 20H lors d’une allocution.

0:24

Fin du live

Ce live est maintenant terminé, merci de l’avoir suivi.

16/08 à 22:49

Le trafic aérien a repris à l’aéroport de Kaboul

Le trafic a repris à l’aéroport de Kaboul, a annoncé lundi le général américain Hank Taylor depuis le Pentagone. La situation à l’aéroport, dont les pistes ont été envahies par des milliers de personnes tentant désespérément de fuire l’Afghanistan, avait empiré au point que tous les vols avaient dû être suspendus plusieurs heures lundi après-midi.

16/08 à 22:30

Biden menace d’un usage « dévastateur de la force » si les talibans perturbent les opérations d’évacuation

Le président américain Joe Biden a menacé ce lundi les talibans de représailles si ces derniers venaient à perturber les opérations d’évacuation en cours à l’aéroport de Kaboul.

En cas d’attaque, la réponse sera « rapide et puissante », a déclaré Joe Biden lors d’une allocution, promettant de défendre les ressortissants américains avec un usage « dévastateur de la force si nécessaire ».

16/08 à 22:24

Joe Biden: « Nous avons fait en sorte qu’Al-Quaïda n’utilise pas l’Afghanistan comme base arrière »

Pour Joe Biden, « ces 20 dernières années », les Etats-Unis ont « fait en sorte qu’Al-Qaïda n’utilise pas l’Afghanistan comme base arrière », a-t-il affirmé ce lundi depuis Washington.

16/08 à 22:21

Joe Biden: « La vérité est que tout cela s’est déroulé plus rapidement que nous l’avions prévu »

Le président Joe Biden a « défendu fermement » ce lundi sa décision de retirer les troupes américaines d’Afghanistan, malgré la prise de Kaboul par les talibans.

« Après 20 ans, j’ai appris à contre-coeur qu’il n’y avait jamais de bon moment pour retirer les forces américaines », a affirmé le président américain lors d’une adresse à la nation. « La vérité est que tout cela s’est déroulé plus rapidement que nous l’avions prévu », a-t-il toutefois concédé depuis la Maison Blanche.

16/08 à 22:18

Joe Biden promet que les Etats-Unis s’engageront pour « les femmes et les jeunes filles » en Afghanistan

Les Etats-Unis s’engageront pour « les femmes et les jeunes filles » en Afghanistan, a promis ce lundi soir Joe Biden depuis Washington.

16/08 à 22:14

Les Etats-Unis ont donné à l’armée afghane « toutes les options » possibles pour combattre les talibans

Les Etats-Unis ont donné à l’armée afghane « toutes les options » possibles pour combattre les talibans, a assuré le président américain Joe Biden, ce lundi soir, depuis Washington.

16/08 à 22:11

Joe Biden assure que quitter l’Afghanistan était « une bonne décision » et la défend « fermement »

Ce lundi soir, depuis Washington, Joe Biden a assuré que quitter l’Afghanistan, pour l’armée américaine, « était une bonne décision ». « Je l’assume », a-t-il ajouté.

16/08 à 22:06

Joe Biden: « Notre objectif était et sera toujours d’éviter une attaque sur notre territoire »

Ce lundi soir, Joe Biden s’est exprimé depuis Washington à propos de la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan.

« Notre objectif était et sera toujours d’éviter une attaque sur notre territoire. Nous voulons faire du contre-terrorisme et non pas construire de nouvelles nations », a affirmé le président américain.

16/08 à 20:23

Emmanuel Macron annonce une « initiative » avec les Européens pour « protéger contre des flux migratoires importants »

Emmanuel Macron a dit lundi vouloir porter une initiative européenne visant à « anticiper » et « protéger contre des flux migratoires irréguliers importants » qui « nourrissent les trafics de toute nature », lors d’une allocution télévisée consacrée à la situation en Afghanistan, tombé aux mains des talibans.

« Nous porterons donc, en lien avec la République fédérale d’Allemagne et d’autres Européens, une initiative pour construire sans attendre une réponse robuste, coordonnée et unie », a poursuivi le président français, en appelant à « la solidarité dans l’effort, l’harmonisation des critères de protection et la mise en place de coopérations avec les pays de transit ».

16/08 à 20:19

Emmanuel Macron: « les femmes afghanes ont le droit de vivre dans la liberté et la dignité »

« Le peuple afghan a le droit de vivre dans la sécurité et les femmes afghanes ont le droit de vivre dans la liberté et la dignité », a déclaré Emmanuel Macron lors de sa prise de parole ce lundi après la victoire des talibans en Afghanistan.

16/08 à 20:13

Emmanuel Macron: « l’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu’il a été »

« L’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu’il a été », a exhorté lundi Emmanuel Macron, en affirmant que l’action de la France « visera d’abord à continuer de lutter activement contre le terrorisme islamiste sous toutes ces formes », lors d’une allocution télévisée.

« Des groupes terroristes sont présents en Afghanistan et chercheront à tirer profit de la déstabilisation », a mis en garde le président français, en appelant à « une réponse (internationale) responsable et unie », et « une action politique et diplomatique ». « C’est un enjeu pour la paix et la stabilité internationale, contre un ennemi commun, le terrorisme et ceux qui le soutiennent ; à cet égard, nous ferons tout pour que la Russie, les Etats-Unis et l’Europe puissent efficacement coopérer, car nos intérêts sont les mêmes », a-t-il ajouté.

16/08 à 20:11

Emmanuel Macron: « l’urgence absolue est de mettre en sécurité nos compatriotes »

Emmanuel Macron a déclaré lundi que l’urgence absolue était de « mettre en sécurité nos compatriotes » et que le « devoir et la dignité » de la France était de « protéger » les Afghans qui l’ont aidée et qui sont menacés par l’arrivée des talibans au pouvoir.

« C’est notre devoir et notre dignité de protéger ceux qui nous aident: interprètes, chauffeurs, cuisiniers et tant d’autres. Près de 800 personnes sont d’ores et déjà sur le sol Français. Plusieurs dizaines de personnes sont encore sur place (…) pour lesquelles nous restons pleinement mobilisés », a déclaré le chef de l’Etat au cours d’une allocution télévisée consacrée à la crise afghane.

16/08 à 20:03

Emmanuel Macron: « un tournant historique est à l’œuvre en Afghanistan »

Emmanuel Macron estime qu' »un tournant historique est à l’œuvre en Afghanistan » avec la prise du pouvoir par les talibans.

16/08 à 19:49

Macron s’est entretenu avec Johnson et Merkel

Le président de la République s’est entretenu ce lundi après-midi avec Angela Merkel et Boris Johnson sur la situation en Afghanistan, a appris BFMTV de l’Élysée. Emmanuel Macron prendre la parole ce soir à 20h.

16/08 à 19:45

Pour Angela Merkel, l’intervention en Afghanistan n’est « pas aussi fructueuse » qu’espéré

L’intervention occidentale en Afghanistan, où les talibans ont repris le pouvoir, n’a pas été aussi « fructueuse » qu’espéré, malgré les coups portés depuis 2001 à l’organisation Al-Qaïda, a jugé lundi la chancelière allemande Angela Merkel.

« Il est désormais acquis qu’Al-Qaïda ne peut plus mener d’attaques contre les Etats-Unis depuis l’Afghanistan, comme ils l’ont fait le 11 septembre 2001, mais tout ce qui a suivi n’a pas été aussi fructueux et n’a pas été réalisé comme nous l’avions prévu », a déploré la dirigeante allemande lors d’une conférence de presse à Berlin.

16/08 à 18:58

Boris Johnson appelle à organiser une rencontre virtuelle avec les dirigeants du G7

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a appelé lundi à organiser une rencontre virtuelle des dirigeants du G7 « dans les prochains » jours pour discuter de la situation en Afghanistan où les talibans ont repris le pouvoir.

Boris Johnson s’est entretenu lundi avec le président français Emmanuel Macron et a « souligné la nécessité pour la communauté internationale de se rassembler et d’adopter une approche unifiée sur l’Afghanistan, à la fois en termes de reconnaissance de tout futur gouvernement et en oeuvrant à empêcher une crise humanitaire », a déclaré Downing Street.

Le dirigeant conservateur « a fait part de son intention d’organiser une réunion virtuelle des dirigeants du G7 sur l’Afghanistan dans les prochains jours dans ce but ».

16/08 à 18:47

Pour le Pentagone, le gouvernement afghan « manquait de leadership »

Le gouvernement afghan s’est effondré car il « manquait de leadership », a déclaré lundi le porte-parole du Pentagone, John Kirby.

« On peut financer, on peut former, on peut conseiller, on peut assister », a-t-il déclaré au cours d’un point de presse. « On ne peut pas acheter la force de caractère, on ne peut pas acquérir du leadership, et le leadership manquait ».

16/08 à 17:48

Tous les vols civils et militaires suspendus à l’aéroport de Kaboul

Le Pentagone annonce que tous les vols civils et militaires sont suspendus à l’aéroport de Kaboul en raison de l’irruption sur le tarmac d’une foule d’Afghans tentant désespérément de quitter le pays après le retour des talibans

« Les forces militaires américaines sont sur place et travaillent avec d’autres militaires, turcs et internationaux, pour disperser les gens. Nous ne savons pas combien de temps cela va prendre », a affirmé John Kirby.

16/08 à 17:26

Rencontre entre les responsables des talibans et le chef des forces américaines

Le chef des forces américaines à Kaboul, le général Kenneth McKenzie, a rencontré des responsables des talibans dimanche à Doha pour leur demander de ne pas attaquer l’aéroport de Kaboul, a indiqué un responsable du Pentagone.

« Je confirme » les informations sur cette rencontre à Doha, a indiqué ce responsable ayant requis l’anonymat, refusant de donner plus de détails sur les éventuels engagements obtenus des talibans.

16/08 à 17:10

Joe Biden s’exprimera à 21h45 heure française

Silencieux depuis la conquête de Kaboul par les talibans, le président Joe Biden va s’adresser aux Américains sur la situation en Afghanistan à 21h45 heure de Paris.

16/08 à 16:49

Deux hommes armés tués par des soldats américains à l’aéroport de Kaboul

Un responsable du Pentagone annonce ce lundi que deux hommes armés ont été tués par des forces américaines à l’aéroport de Kaboul. Ils ont été abattus peu après avoir pris pour cible les soldats américains, rapportent plusieurs médias américains.

« Au milieu des milliers de personnes qui se trouvaient là pacifiquement, deux types ont brandi leurs armes d’un air menaçant », a raconté ce responsable ayant requis l’anonymat. « Ils ont été tués tous les deux. »

16/08 à 16:35

Le chef de l’ONU appelle le monde à s’unir pour combattre « la menace terroriste »

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a lancé un appel aux dirigeants internationaux à s’unir pour « supprimer la menace terroriste » en Afghanistan.

« La communauté internationale doit s’unir pour s’assurer que l’Afghanistan ne soit jamais à nouveau utilisé comme une plateforme ou un refuge pour des organisations terroristes », a déclaré Antonio Guterres, lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité.

16/08 à 16:04

Pour le ministre britannique de la Défense, la victoire des talibans constitue un « échec de la communauté internationale »

Le ministre britannique de la Défense Ben Wallace a qualifié le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan d' »échec de la communauté internationale » lundi, avant une nouvelle réunion de crise gouvernementale à Downing Street.

« C’est un échec de la communauté internationale, qui n’a pas compris qu’on ne règle pas les choses du jour au lendemain », a déclaré sur la BBC le ministre, qui avait déjà critiqué ouvertement la semaine dernière la décision américaine de se retirer.

Il a cependant assuré que l’engagement britannique en Afghanistan, qui a coûté la vie à 457 soldats britanniques en 20 ans d’intervention, « ne comptait pas pour rien ».

16/08 à 14:21

Le Conseil de défense vient de s’achever

Emmanuel Macron a convoqué, depuis midi, un Conseil de défense centré sur la situation en Afghanistan, qui s’est déroulé par visioconférence. Ce dernier vient de s’achever, selon nos informations.

16/08 à 12:39

Le fils du commandant Massoud appelle à la résistance

Ahmad Massoud, fils du commandant Ahmed Shah Massoud assassiné en 2001 par Al-Qaïda, a appelé ce lundi ses compatriotes à le rejoindre pour résister aux talibans qui sont en train de prendre le pouvoir en Afghanistan, tout en pressant les « amis de la liberté » étrangers d’aider son pays.

Dans une tribune publiée par la revue française La Règle du jeu, fondée par l’écrivain Bernard Henri-Lévy, le fils du héros de la résistance antisoviétique qui lutta ensuite contre les talibans, affirme vouloir faire « sien » le combat de son père pour la liberté, alors que « la tyrannie triomphe en Afghanistan ».

« Mes compagnons d’armes et moi allons donner notre sang, avec tous les Afghans libres qui refusent la servitude et que j’appelle à me rejoindre dans notre bastion du Panjshir, qui est la dernière région libre de notre pays à l’agonie », lance-t-il à l’adresse des Afghans « de toutes régions et de toutes tribus ». Il estime que « malgré la débâcle totale », « tout n’est pas perdu ».

16/08 à 12:09

Trois Suisses évacués de Kaboul

Trois expatriés suisses ont été évacués de Kaboul et des efforts sont en cours pour faire sortir du pays une quarantaine de leurs collègues afghans et leurs familles, a indiqué ce lundi le ministre suisse des Affaires étrangères.

« Nous avons pu faire sortir du pays nos trois employés du bureau de la DDC (Direction du développement et de la coopération) à Kaboul avec l’aide de nos partenaires », a déclaré Ignazio Cassis dans un tweet. « Ils sont en route pour la Suisse ».

La riche nation alpine n’a pas d’ambassade en Afghanistan, mais l’agence suisse de coopération internationale, la DDC, rattachée au ministère des Affaires étrangères, est présente depuis longtemps à Kaboul.

16/08 à 11:49

Air France évite à son tour le survol de l’Afghanistan

Comme Lufthansa, Air France a décidé de modifier les parcours de ses avions vers l’Asie en contournant l’espace aérien afghan, suite à la prise de Kaboul par les talibans, indique à BFM Business la compagnie aérienne.

16/08 à 11:44

Des Afghans désespérés tentant de s’agripper aux avions américains

C’est une scène qui traduit à elle seule le désespoir de certains Afghans: plusieurs civils, après avoir réussi à pénétrer dans l’aéroport Hamid Karai, ont tenté de s’agripper aux avions qui s’apprêtaient à décoller.

16/08 à 11:33

L’Ambassade française en Afghanistan poursuit son travail

Délocalisée dimanche de la zone verte de Kaboul jusqu’à son aéroport, l’Ambassade française en Afghanistan est toujours au travail. C’est le sens de la photo postée par l’ambassadeur lui-même, David Martinon, ce lundi matin sur Twitter:

16/08 à 11:08

La Chine souhaite des « relations amicales » avec les talibans

La Chine, qui partage 76 km de frontière avec l’Afghanistan, a indiqué lundi qu’elle souhaitait des « relations amicales » avec les talibans, au lendemain de la prise de Kaboul par les insurgés.

Pékin « respecte le droit du peuple afghan à décider de son propre destin et de son avenir », a affirmé devant la presse une porte-parole de la diplomatie chinoise, Hua Chunying.

16/08 à 11:01

Lufthansa suspend le survol du pays « jusqu’à nouvel ordre »

Lufthansa, premier groupe aérien européen, a suspendu ce lundi « jusqu’à nouvel ordre », le survol de l’Afghanistan, où les talibans ont repris le pouvoir et les ressortissants étrangers tentent en catastrophe de quitter le pays.

« Toutes les compagnies aériennes du groupe suspendent les survols de l’Afghanistan jusqu’à nouvel ordre », a indiqué Lufthansa, qui détient également les compagnies Swiss, Austrian Airlines, Brussel Airlines et Eurowings.

16/08 à 10:48

L’autorité de l’aviation civile afghane déconseille le survol du pays

Sur son site internet, l’autorité de l’aviation civile afghane (ACAA) a conseillé ce lundi 16 août aux avions en transit de se dérouter de l’espace aérien de Kaboul, réservé aux vols militaires, précise l’agence Reuters.

De ce fait, plusieurs compagnies aériennes ont dû procéder à des changements d’itinéraires. Par exemple, le compte Twitter FlightRadar24, consacré au suivi des vols, a montré un vol Air India entre Chicago et Delhi qui changeait de cap, quittant l’espace aérien afghan peu après y être entré.

Plusieurs autres compagnies, comme British Airways, United Airlines ou Virgin Atlantic ont quant à elles cessé de survoler l’espace aérien afghan dès l’annonce de la prise de Kaboul par les talibans, précise Reuters. Air France et KLM ont aussi annoncé éviter de survoler l’Afghanistan.

16/08 à 10:12

Conseil de défense à la mi-journée

Un Conseil de défense en visioconférence, consacré à la situation en Afghanistan, se tiendra à la mi-journée autour d’Emmanuel Macron.

Le chef de l’Etat s’exprimera ce lundi soir à 20h lors d’une allocution.

16/08 à 9:54

Comment la France organise l’évacuation de ses ressortissants

Deux avions ont quitté le sol français ces dernières heures et devraient débuter leurs opérations d’ici la fin de journée dans le cadre de l’opération Apagan, alors que la situation est hors de contrôle en Afghanistan. >> Voici comment elle va se dérouler, avec notre article complet.

16/08 à 9:42

L’Allemagne veut déployer des soldats en Afghanistan

L’Allemagne veut déployer des soldats en Afghanistan pour évacuer les derniers Allemands ainsi que des Afghans menacés dans le pays reconquis par les talibans après le départ des troupes de l’Otan, a appris l’Agence France-Presse (AFP) lundi de sources parlementaires.

Angela Merkel va demander un mandat aux députés pour déployer jusqu’à « plusieurs centaines de soldats » de la Bundeswehr pour cette évacuation, selon un briefing de la chancelière devant les responsables de son groupe parlementaire.

16/08 à 8:29

Première rotation d’évacuation de Français de Kaboul prévue d’ici lundi soir

La première rotation aérienne d’évacuation de Kaboul organisée par l’armée française entre sa base aux Emirats et la capitale afghane tombée aux mains des talibans est prévue d’ici « la fin de ce lundi », a déclaré la ministre française des Armées Florence Parly.

« Nous planifions de faire la première rotation d’ici la fin de ce lundi », a déclaré la ministre sur la radio France Info, précisant qu’il y avait « plusieurs dizaines » de Français à évacuer, ainsi que des « personnes qui sont sous notre protection ».

« Nous avons organisé sur la base dont nous disposons aux Emirats arabes unis les conditions d’accueil des premiers évacués, qu’il s’agisse de ressortissants français qui seraient encore à Kaboul, mais qu’il s’agisse aussi des personnes qui sont nous notre protection et que nous allons évacuer », a-t-elle dit.

16/08 à 8:07

Les vols commerciaux annulés à l’aéroport de Kaboul en raison du chaos

Les vols commerciaux sont annulés à l’aéroport de Kaboul, où des milliers d’Afghans cherchent à fuir leur pays, dans un chaos total après la prise du pouvoir par les talibans, a annoncé lundi l’autorité aéroportuaire de la capitale.

« Il n’y aura pas de vols commerciaux au départ de l’aéroport Hamid Karzai, pour prévenir le pillage. S’il vous plaît, ne vous précipitez pas à l’aéroport », a-t-elle déclaré dans un message transmis à la presse.

16/08 à 7:59

Pour le général Dominique Trinquand, « la chute de Kaboul telle qu’elle vient de se passer était prévisible »

Invité à réagir ce lundi matin sur BFMTV à la prise de Kaboul par les talibans, le général Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire française auprès de l’ONU, a estimé que « la chute de Kaboul telle qu’elle vient de se passer était prévisible depuis plusieurs semaines ».

« Les capitales provinciales tombaient les unes après les autres sans combat, toutes les frontières étaient fermées, et donc depuis 15 jours, on se doutait que Kaboul tomberait », a-t-il souligné.

« Le 16 juillet, il y a un mois, on avait demandé à tous les Français d’évacuer Kaboul, un avion avait été mis en place. Apparemment tout le monde n’est pas parti. Donc les dernières évacuations sont en cours aujourd’hui. Des avions militaires vont se rendre à Kaboul pour évacuer les derniers Français plus un certain nombre d’Afghans, soit qui ont travaillé avec les Français, soit des Afghans dont on sait qu’ils seront menacés, en particulier des journalistes ou des gens qui combattent pour les droits de l’homme », a détaillé Dominique Trinquand.

16/08 à 7:24

Qui sont les talibans et par qui sont-ils dirigés?

Les arcanes du mouvement taliban, qui s’est emparé dimanche du palais présidentiel à Kaboul, sont entourées de mystère, tout comme lorsqu’il dirigeait l’Afghanistan entre 1996 et 2001.

16/08 à 6:43

Chaos à l’aéroport de Kaboul, les forces américaines tirent en l’air

Le chaos règne ce lundi matin à l’aéroport de Kaboul, où des milliers d’Afghans se sont pressés depuis dimanche pour tenter de fuir par tous les moyens le pays tombé aux mains des talibans.

Comme en témoignent plusieurs vidéos publiées sur Twitter, une foule énorme a envahi le tarmac, espérant monter dans des avions. Les forces américaines, présentes pour sécuriser l’aéroport, ont tiré des coups de feu en l’air.

16/08 à 6:28

Diplomates et ressortissants étrangers rassemblés à l’aéroport de Kaboul pour être évacués

L’évacuation des diplomates et d’autres ressortissants étrangers a été organisée à un rythme effréné ce week-end à Kaboul. Les citoyens afghans et étrangers voulant fuir l’Afghanistan « doivent être autorisés à le faire », ont plaidé les Etats-Unis et 65 autres pays dans un communiqué commun, avertissant les talibans qu’ils devaient faire preuve de « responsabilité » en la matière.

L’armée américaine a « sécurisé » ce lundi l’aéroport de Kaboul, où a été regroupé le personnel de son ambassade dans l’attente d’être évacué après la prise de la capitale par les talibans. L’Allemagne, la France et les Pays-Bas font partie des pays qui ont aussi transféré des membres de leur personnel diplomatique de leur ambassade à Kaboul à l’aéroport avant une évacuation.

L’Allemagne prévoyait les premiers départs dans la soirée dimanche de ses diplomates présents à l’aéroport. D’autres pays membres de l’Otan dont le Royaume-Uni, l’Italie, le Danemark et l’Espagne ont également annoncé l’évacuation de leur personnel diplomatique, tout comme la Suède.

Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé dimanche que Paris déployait des renforts militaires aux Emirats arabes unis pour faciliter l’évacuation des ressortissants français de Kaboul.

16/08 à 6:20

Le drapeau américain retiré de l’ambassade de Kaboul, le personnel en attente d’évacuation

Le drapeau américain a été retiré tôt ce lundi de l’ambassade des Etats-Unis à Kaboul et « mis en sécurité avec le personnel de l’ambassade » regroupé à l’aéroport dans l’attente d’une évacuation, ont annoncé depuis Washington le département d’Etat et le Pentagone.

« Nous pouvons confirmer que l’évacuation en toute sécurité de tout le personnel de l’ambassade est maintenant terminée », a déclaré dans un communiqué le porte-parole du département d’Etat Ned Price. Le périmètre de l’aéroport est « sécurisé par l’armée américaine », a-t-il ajouté.

« Au cours des prochaines 48 heures, nous aurons étendu notre présence de sécurité à près de 6000 militaires avec une mission centrée uniquement sur la facilitation de ces efforts et qui prendra en charge le contrôle aérien », précise-t-il.

« Demain (lundi) et au cours des prochains jours, nous allons transférer hors du pays des milliers de citoyens américains qui résidaient en Afghanistan, ainsi que des employés locaux de la mission américaine à Kaboul et leurs familles, ainsi que d’autres Afghans particulièrement vulnérables », selon le texte.

16/08 à 6:19

Kaboul aux mains des talibans, qui se sont emparés du palais présidentiel

L’Afghanistan se trouve ce lundi aux mains des talibans après l’effondrement des forces gouvernementales et la fuite à l’étranger du président Ashraf Ghani, qui a reconnu leur victoire au terme d’une guerre de près de 20 ans.

« Les talibans ont gagné », a reconnu dimanche soir le président, qui se trouverait désormais au Tadjikistan, tandis que les insurgés célébraient une victoire militaire aussi rapide que totale en investissant le palais présidentiel à Kaboul.

« Notre pays a été libéré et les moudjahidine sont victorieux en Afghanistan », a déclaré du palais un insurgé à la chaîne de télévision Al Jazeera. Les combattants se sont emparés du bâtiment après la fuite à l’étranger du président Ashraf Ghani, qui a reconnu que les talibans avaient « gagné ».

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, le mollah Abdul Ghani Baradar, co-fondateur des talibans, a salué la victoire du mouvement islamiste. « A présent, c’est le moment d’évaluer et de prouver, à présent nous devons montrer que nous pouvons servir notre nation et assurer la sécurité et le confort dans la vie », a-t-il dit.

16/08 à 6:15

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct

Suivez ici les dernières informations sur la situation en Afghanistan