Dans un communiqué diffusé dimanche, l’ex-président des Etats-Unis a fait feu de tout bois pour appeler son successeur à démissionner. Donald Trump a reproché à Joe Biden la victoire des talibans en Afghanistan, sa politique face au Covid-19, ainsi que ses orientations économiques.Dans un communiqué diffusé dimanche, l’ex-président des Etats-Unis a fait feu de tout bois pour appeler son successeur à démissionner. Donald Trump a reproché à Joe Biden la victoire des talibans en Afghanistan, sa politique face au Covid-19, ainsi que ses orientations économiques.

Dans un communiqué diffusé dimanche, l’ex-président des Etats-Unis a fait feu de tout bois pour appeler son successeur à démissionner. Donald Trump a reproché à Joe Biden la victoire des talibans en Afghanistan, sa politique face au Covid-19, ainsi que ses orientations économiques.

Donald Trump a estimé dimanche que Joe Biden devait démissionner du fait de la victoire des talibans en Afghanistan, mais aussi en raison de la mauvaise gestion, selon lui, par son successeur à la Maison Blanche d’autre dossiers comme celui de la pandémie.

« Il est temps que Joe Biden, discrédité, démissionne pour avoir permis ce qui s’est produit en Afghanistan, mais aussi en raison de la hausse vertigineuse du Covid, du désastre à la frontière, de la suppression de notre indépendance énergétique et de la paralysie de notre économie », a écrit l’ancien président républicain dans un communiqué.

« Cela devrait être chose facile étant donné qu’au départ il n’a pas été élu de façon légitime », a ironisé Donald Trump, qui continue d’affirmer à tort avoir remporté la présidentielle 2020.

L’ex-magnat des affaires a beau avoir supervisé les négociations avec les talibans de retrait d’Afghanistan de l’armée américaine, il compte bien faire porter le chapeau de la débâcle des militaires afghans uniquement à son successeur.

« Ce que Joe Biden a fait avec l’Afghanistan est mythique. Cela restera comme l’une des plus grandes défaites dans l’histoire américaine », avait-il raillé dimanche dans un précédent communiqué.