Les États-Unis ont mené une frappe de drône en représailles à l’attentat à l’aéroport de Kaboul, touchant trois cibles de l’États islamique.Les États-Unis ont mené une frappe de drône en représailles à l’attentat à l’aéroport de Kaboul, touchant trois cibles de l’États islamique.

Les États-Unis ont mené une frappe de drône en représailles à l’attentat à l’aéroport de Kaboul, touchant trois cibles de l’États islamique.

Le Pentagone a annoncé ce samedi que « deux cibles importantes » de l’Etat islamique (EI), un « organisateur » et un « opérateur », avaient été tuées et une blessée dans une frappe de drone des Etats-Unis menée en Afghanistan, sans révéler leurs noms.

« Je peux confirmer, maintenant que nous avons reçu plus d’informations, que deux cibles importantes de l’EI ont été tuées et une blessée », dans la frappe lancée samedi depuis l’extérieur de l’Afghanistan, a indiqué le général américain Hank Taylor. « Il n’y a à notre connaissance aucune victime civile » a-t-il ajouté.