Une soixantaine de pays, dont la France, le Royaume-Uni, le Canada ou le Japon ont co-signé un communiqué réclamant le droit de laisser les citoyens afghans ou internationaux quitter le pays s’ils le souhaitent. Les pays s’engagent également à aider les ressortissants afghans. Les États-Unis limiteraient cependant cette aide à certaines catégories de personnes. L’administration Biden est vivement critiquée, les Américains jugeant qu’elle abandonne le peuple afghan. Une soixantaine de pays, dont la France, le Royaume-Uni, le Canada ou le Japon ont co-signé un communiqué réclamant le droit de laisser les citoyens afghans ou internationaux quitter le pays s’ils le souhaitent. Les pays s’engagent également à aider les ressortissants afghans. Les États-Unis limiteraient cependant cette aide à certaines catégories de personnes. L’administration Biden est vivement critiquée, les Américains jugeant qu’elle abandonne le peuple afghan. 

Une soixantaine de pays, dont la France, le Royaume-Uni, le Canada ou le Japon ont co-signé un communiqué réclamant le droit de laisser les citoyens afghans ou internationaux quitter le pays s’ils le souhaitent. Les pays s’engagent également à aider les ressortissants afghans. Les États-Unis limiteraient cependant cette aide à certaines catégories de personnes. L’administration Biden est vivement critiquée, les Américains jugeant qu’elle abandonne le peuple afghan.