Après Jovenel Moïse, Claude Joseph répète que le « kidnapping est politique »

0
210

Le pouvoir en place persiste et signe : les cas de kidnapping sont d’une motivation politique. En conférence de presse, ce mardi 04 mai 2021, le Premier ministre ad intérim a précisé que ces actes jugés criminels ont pour objectif de forcer le président de la République, Jovenel Moïse, à démissionner avant la fin de son mandat le 07 février 2022.

Claude Joseph a informé que le Conseil Supérieur de la Police Nationale dispose d’informations fiables prouvant que le kidnapping est loin d’être un phénomène isolé. Le PM a.i. qui s’est réjoui d’avoir dirigé quatre réunions du CSPN depuis son arrivée à la primature, a promis de mettre hors d’état de nuire tous les individus impliqués dans le kidnapping dans le pays.

Obstruction de certaines rues avec des containers au niveau de Martissant, augmentation du budget de la PNH, commande d’engins lourds et de matériels sophistiqués au profit de la police, entre autres mesures évoquées par monsieur Joseph qui a plaidé en faveur d’une synergie entre la population et les forces de l’ordre en vue de résoudre le problème de l’insécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici