Environ une semaine après le meurtre par balles de l’agent de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN), le directeur général de la Police Nationale d’Haïti, Rameau Normil, a signé un communiqué de presse pour déplorer  » l’incident malheureux  » survenu dans la nuit du 14 au 15 octobre 2020 à l’hôtel « Révélation », situé dans la commune de Delmas.

Exposant les circonstances dans lesquelles le policier, Jean Rosner GLESIL, un agent de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN), a trouvé la mort, le DG de la PNH a parlé de regrettable incident.

Ainsi, la Direction générale de la PNH a rappelé à tous les policiers, policières qu’en toutes circonstances, ils doivent observer les règles de base apprises à l’école et l’académie nationale de police pour leur protection et celle d’autrui. Et en conséquence, hors du service, autrement dit en tenue civile, ils doivent obtempérer aux injonctions des policiers en service surtout lors des opérations où tout geste brusque est susceptible d’occasionner des réactions pas moins regrettables.

En dernier ressort, la direction générale de la PNH, tout en demandant aux agents de l’ordre d’être coopératifs dans des situations assimilées, exhorte les policiers, policières à se ressaisir, à redoubler de vigilance, et à faire preuve de discipline, de professionnalisme pour garantir la protection et la sécurité de la population haitienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici