L’enlèvement suivi de l’assassinat de la jeune écolière, Evelyne Sincère, ne laisse pas indifférentes les autorités du pays. Du moins, en apparence.

En effet, dans un message publié sur son compte Twitter, le président de la République, Jovenel Moïse, a exprimé son indignation suite à cet acte qualifié d’inacceptable.

« En tant que père de famille, je suis profondément choqué par l’enlèvement suivi de l’assassinat de la jeune écolière Evelyne Sincère. De telles atrocités sont inacceptables. Les autorités policière et judiciaire n’ont qu’un seul choix: mettre les bandits hors d’état de nuire.», a écrit le chef de l’Etat.

De son son côté, le ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockfeller Vincent, n’est pas en reste. Dans un tweet, il appelle la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), et le parquet près le tribunal de première instance de Port-au-Prince à diligenter une enquête afin de retracer les coupables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici