Joe Biden a déclaré, ce jeudi depuis la Maison Blanche, qu’il n’avait pas de preuve d’une « collusion » entre les talibans et Daesh.Joe Biden a déclaré, ce jeudi depuis la Maison Blanche, qu’il n’avait pas de preuve d’une « collusion » entre les talibans et Daesh.

Joe Biden a déclaré, ce jeudi depuis la Maison Blanche, qu’il n’avait pas de preuve d’une « collusion » entre les talibans et Daesh.

Il n’y a pas de preuve d’une « collusion » entre les talibans et Daesh dans l’attaque près de l’aéroport de Kaboul, a estimé ce jeudi le président des Etats-Unis Joe Biden.

« Jusqu’ici, on ne m’a pas fourni de preuve qu’il y ait eu une collusion entre les talibans et Daesh » dans l’attentat revendiqué par Daesh qui a fait 12 morts et 15 blessés parmi les militaires américains, a-t-il dit.

Le président Joe Biden a promis de « pourchasser » les auteurs de l’attentat, estimant que les soldats tués étaient des « héros ».

« Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer », a-t-il affirmé à l’adresse des auteurs de l’attaque, ajoutant que les Etats-Unis répondraient « avec force et précision ».

Ces soldats « étaient des héros qui étaient engagés dans une mission dangereuse et altruiste pour sauver d’autres vies », a-t-il souligné.

Joe Biden a de nouveau confirmé qu’il respecterait la date butoir du 31 août pour le retrait des troupes américaines d’Afghanistan, malgré les critiques qui l’appellent, y compris au sein de son parti, à rester plus longtemps si nécessaire pour achever l’évacuation.