Quatre policiers présents lors de l’assaut du Capitole par les partisans de Donald Trump le 6 janvier dernier, ont raconté à la commission d’enquête du Congrès la violence des assaillants. Encore émus, parfois au bord des larmes, l’un d’entre eux à parler « d’une guerre digne du Moyen-Âge ». Cette commission est chargée de faire la lumière sur ces évènements.Quatre policiers présents lors de l’assaut du Capitole par les partisans de Donald Trump le 6 janvier dernier, ont raconté à la commission d’enquête du Congrès la violence des assaillants. Encore émus, parfois au bord des larmes, l’un d’entre eux à parler « d’une guerre digne du Moyen-Âge ». Cette commission est chargée de faire la lumière sur ces évènements.

Quatre policiers présents lors de l’assaut du Capitole par les partisans de Donald Trump le 6 janvier dernier, ont raconté à la commission d’enquête du Congrès la violence des assaillants. Encore émus, parfois au bord des larmes, l’un d’entre eux à parler « d’une guerre digne du Moyen-Âge ». Cette commission est chargée de faire la lumière sur ces évènements.