Après 17 mois d’interruption, quelque 25 millions d’élèves mexicains du primaire, secondaire et supérieur, ont repris lundi les cours en présentiel sur fond de controverse, certains parents craignant que leurs enfants n’attrapent le Covid-19.Après 17 mois d’interruption, quelque 25 millions d’élèves mexicains du primaire, secondaire et supérieur, ont repris lundi les cours en présentiel sur fond de controverse, certains parents craignant que leurs enfants n’attrapent le Covid-19.

Après 17 mois d’interruption, quelque 25 millions d’élèves mexicains du primaire, secondaire et supérieur, ont repris lundi les cours en présentiel sur fond de controverse, certains parents craignant que leurs enfants n’attrapent le Covid-19.