Au G20, Emmanuel Macron a estimé que le Premier ministre australien avait menti au moment de la crise des sous-marins. Depuis, rivaux internes et opposition ont relayé l’accusation de mensonges à l’égard de Scott Morrison. Interrogé à ce propos par la presse de son pays, le chef de gouvernement a voulu écarter ce blâme.

Au G20, Emmanuel Macron a estimé que le Premier ministre australien avait menti au moment de la crise des sous-marins. Depuis, rivaux internes et opposition ont relayé l’accusation de mensonges à l’égard de Scott Morrison. Interrogé à ce propos par la presse de son pays, le chef de gouvernement a voulu écarter ce blâme.[#item_full_content]