Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés samedi à la mi-journée à Vienne pour protester contre le confinement et la vaccination obligatoire annoncés la veille par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de Covid-19. La manifestation était organisée à l’appel du parti d’extrême droite FPÖ, même si son chef Herbert Kickl, testé positif au coronavirus, était absent.

Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés samedi à la mi-journée à Vienne pour protester contre le confinement et la vaccination obligatoire annoncés la veille par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de Covid-19. La manifestation était organisée à l’appel du parti d’extrême droite FPÖ, même si son chef Herbert Kickl, testé positif au coronavirus, était absent.[#item_full_content]