Un mois après le début de l’éruption du volcan Cumbre Vieja aux îles Canaries, les laves continuent de jaillir, chassant les habitants de leurs maisons. Les compagnies aériennes ont annulé les 38 vols prévus dimanche. La faute à une épaisse colonne de fumée dans le ciel. D’après les scientifiques, aucune accalmie n’est encore à prévoir.Un mois après le début de l’éruption du volcan Cumbre Vieja aux îles Canaries, les laves continuent de jaillir, chassant les habitants de leurs maisons. Les compagnies aériennes ont annulé les 38 vols prévus dimanche. La faute à une épaisse colonne de fumée dans le ciel. D’après les scientifiques, aucune accalmie n’est encore à prévoir.

Un mois après le début de l’éruption du volcan Cumbre Vieja aux îles Canaries, les laves continuent de jaillir, chassant les habitants de leurs maisons. Les compagnies aériennes ont annulé les 38 vols prévus dimanche. La faute à une épaisse colonne de fumée dans le ciel. D’après les scientifiques, aucune accalmie n’est encore à prévoir.