Avec « Manuwa Street », Sophie Bouillon raconte un Nigeria violent, créatif et attachant

0
109

Quand elle a posé ses valises au Nigeria en 2014, Sophie Bouillon a eu le coup de foudre pour le pays et sa capitale, Lagos. Avec « Manuwa Street », un livre qui s’inscrit dans la littérature du réel, elle raconte les dessous de son installation dans la mégalopole, son travail de journaliste sur le terrain, ses rencontres avec des habitants qui vivent au gré des soubresauts de l’économie nigériane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici