Emmanuel Macron a assuré ce vendredi que ses appels avec le maître du Kremlin n’étaient pas des moments faciles.