Quatre militaires de l’armée française sont accusés d’avoir voulu « assassiner » le président centrafricain. Paris dénonce une « désinformation ».

Quatre militaires de l’armée française sont accusés d’avoir voulu « assassiner » le président centrafricain. Paris dénonce une « désinformation ».[#item_full_content]