Des routeurs chinois vendus sous les marques Jetstream, Ematic ou Wavlink contiennent un backdoor, une porte dérobée qui permet un accès depuis Internet. Cette faille permet d’exécuter du code à distance et de prendre le contrôle de l’appareil, ainsi que d’attaquer d’autres équipements connectés…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici