Vasil, Ukrainien de 63 ans, vient tout juste d’arriver en France pour mettre sa famille à l’abri alors que son pays vit son 5e jour de guerre. Mais maintenant que ses proches sont en lieu sûr, il ne pense qu’à une chose: repartir pour combattre dans son pays. 

Vasil, Ukrainien de 63 ans, vient tout juste d’arriver en France pour mettre sa famille à l’abri alors que son pays vit son 5e jour de guerre. Mais maintenant que ses proches sont en lieu sûr, il ne pense qu’à une chose: repartir pour combattre dans son pays. [#item_full_content]