L’armée française a mis en place une cinquième rotation du pont aérien permettant l’arrivée ce samedi soir d’une centaine de Français et d’Afghans de Kaboul.L’armée française a mis en place une cinquième rotation du pont aérien permettant l’arrivée ce samedi soir d’une centaine de Français et d’Afghans de Kaboul.

L’armée française a mis en place une cinquième rotation du pont aérien permettant l’arrivée ce samedi soir d’une centaine de Français et d’Afghans de Kaboul.

Une cinquième rotation du pont aérien mis en place par l’armée française pour exfiltrer les Français et certains Afghans de Kaboul a permis l’arrivée samedi soir à Paris d’une centaine de personnes, a annoncé l’Etat-major.

« Ce soir, le 5ème vol en provenance d’Abou Dabi s’est posé à Paris. A son bord, plus de 100 ressortissants français et afghans évacués de Kaboul par les armées françaises et désormais en sécurité », a tweeté l’Etat-major français.

L’Etat-Major informe également que deux nouveaux vols sont attendus à Paris dans les prochaines heures.

Le pont aérien français transporte les exfiltrés de Kaboul à Abou Dhabi, sur une base militaire française, puis jusqu’à Paris.

Le premier vol arrivant à Paris a ramené mardi 41 personnes, principalement des Français, mercredi 209 personnes, principalement des Afghans, jeudi 206, vendredi une centaine.

Les Afghans exfiltrés pourront effectuer une demande d’asile en France s’ils le souhaitent.