Claude Joseph : Référendum « tèt dwat » !

0
160

Un départ de Jovenel Moïse avant le 07 février 2022. Cette option n’est toujours pas envisageable du côté de l’exécutif, selon le premier ministre ad intérim.

Claude JOSEPH informe toutefois que des pourparlers sont engagés pour doter le pays dans le plus bref délai, d’un gouvernement d’union nationale. Le PM a.i. souligne que l’équipe au pouvoir reste encore attachée à l’idée d’organiser le référendum ainsi que les élections cette année, comme prévu.

Quant aux préoccupations de l’international par rapport au référendum constitutionnel de Jovenel Moïse, Claude JOSEPH précise, par ailleurs, qu’il s’agit d’un acte souverain et que le comité consultatif aura cependant à tenir compte des réserves exprimées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici