Alors qu’il était incarcéré au pénitentier national, Gilbert Dragon, l’un des suspects dans l’assassinat du Président de la République, Jovenel Moïse, Gilbert Dragon est mort des suites du Covid-19, ce 17 novembre 2021.

Présentant des difficultés respiratoires, le détenu a été vite conduit à l’hôpital. Le coronavirus a enfin eu raison de lui ce mercredi.

Dans une lettre adressée au Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, le commissaire divisionnaire Pierre René François, responsable de l’Administration Pénitentiaire, a confirmé la mort du détenu, Gilbert Dragon.