Environ 50 000 fans sud-américains sont attendus au stade de Lusail pour assister, dimanche, à la finale du Mondial entre la France et l’Argentine. Un pays où le football, l’un des « rares facteurs d’union », tient lieu de religion.Environ 50 000 fans sud-américains sont attendus au stade de Lusail pour assister, dimanche, à la finale du Mondial entre la France et l’Argentine. Un pays où le football, l’un des « rares facteurs d’union », tient lieu de religion.