Avant l’entrée en lice du Portugal face au Ghana jeudi 24 novembre, les débats autour de la situation du capitaine de la Seleçao, qui a rompu son contrat avec Manchester United mardi, ont monopolisé l’attention médiatique. Au point d’irriter ses partenaires de sélection.Avant l’entrée en lice du Portugal face au Ghana jeudi 24 novembre, les débats autour de la situation du capitaine de la Seleçao, qui a rompu son contrat avec Manchester United mardi, ont monopolisé l’attention médiatique. Au point d’irriter ses partenaires de sélection.