« Les joueurs sont pressés de rentrer chez eux. Il n’y a pas de descente des Champs-Elysées, et le départ des joueurs est prévu après l’atterrissage », avait expliqué le président de la Fédération française de football lundi matin.« Les joueurs sont pressés de rentrer chez eux. Il n’y a pas de descente des Champs-Elysées, et le départ des joueurs est prévu après l’atterrissage », avait expliqué le président de la Fédération française de football lundi matin.