En ayant recours aux plans resserrés et autres ralentis, les réalisateurs en arrivent parfois à parasiter l’aspect sportif et à le rendre illisible, déplore Jérôme Latta dans sa chronique.En ayant recours aux plans resserrés et autres ralentis, les réalisateurs en arrivent parfois à parasiter l’aspect sportif et à le rendre illisible, déplore Jérôme Latta dans sa chronique.