80% des habitants de la capitale colombienne ont déjà reçu au moins une dose du vaccin, et 62% sont complètement vaccinés, selon les derniers chiffres officiels.80% des habitants de la capitale colombienne ont déjà reçu au moins une dose du vaccin, et 62% sont complètement vaccinés, selon les derniers chiffres officiels.

80% des habitants de la capitale colombienne ont déjà reçu au moins une dose du vaccin, et 62% sont complètement vaccinés, selon les derniers chiffres officiels.

La capitale colombienne Bogota va imposer le pass sanitaire obligatoire pour les évènements publics rassemblant une grande foule, a annoncé ce vendredi la maire de la ville, Claudia Lopez.

Bogota, qui compte près de 8 millions d’habitants et a été le principal foyer de la pandémie dans le pays, a vu le nombre de décès dû au Covid-19 tombé à zéro ces derniers jours, et le nombre d’infections quotidiennes baisser considérablement, conséquence d’une campagne de vaccination massive.

80% des habitants de la capitale ont déjà reçu au moins une dose du vaccin, et 62% sont complètement vaccinés, selon les derniers chiffres officiels.

« Nous allons mener à bien la réouverture de la ville, pour retourner à la vie normale, à la présence, à la rencontre, à l’étude, au travail », a déclaré Claudia Lopez lors d’un événement public.

Selon la maire de centre-gauche, la réouverture se fera en plusieurs phases, en commençant par le retour au travail normal dans les entreprises publiques et privées le 1er novembre. A partir de mi-novembre, les concerts, les événements sportifs, les cinémas, les théâtres et autres grands rassemblements reprendront comme avant la pandémie, a-t-elle annoncé.

Les habitants devront cependant présenter un certificat de vaccination certifiant d’au moins une dose pour prendre part à ces évènements. En janvier 2022, les cours reprendront également dans les écoles et les universités.

Claudia Lopez, qui avait ordonné des mesures particulièrement sévères à l’arrivée du Covid-19 dans le pays, a par ailleurs indiqué que l’utilisation de masques sera maintenue et a prévenu que ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, notamment les personnes âgées de 20 à 40 ans, ne pourront pas reprendre leur vie sociale.

Mercredi, pour la première fois depuis 2020, Bogota n’a pas enregistré un seul décès dû à la maladie.

La Colombie, quatrième pays d’Amérique latine et des Caraïbes le plus touché par la pandémie (avec 2.499 décès par million d’habitants), derrière le Pérou, le Brésil et l’Argentine, a connu une baisse constante des cas et des décès depuis la fin du mois de juillet.

96% de ses 50 millions d’habitants ont déjà reçu une dose de vaccin, tandis que 42 % sont complètement vaccinés.