La Grande-Bretagne a entre 2 et 3 semaines d’avance sur la France concernant l’évolution de la 5ème vague de l’épidémie de Covid-19. Là-bas, les hôpitaux sont certes au bord de la saturation mais une baisse des hospitalisations commence à être enregistrée. À Londres, elles ont baissé de 20% en une semaine. 

La Grande-Bretagne a entre 2 et 3 semaines d’avance sur la France concernant l’évolution de la 5ème vague de l’épidémie de Covid-19. Là-bas, les hôpitaux sont certes au bord de la saturation mais une baisse des hospitalisations commence à être enregistrée. À Londres, elles ont baissé de 20% en une semaine. [#item_full_content]