Pour la première fois depuis le début de la pandémie, des pélerins venus de l’étranger pourront entrer dans la ville la plus sacrée de l’islam. 2,5 millions de personnes avaient réalisé ce pélerinage en 2019.