Cette nouvelle injection sera proposée « aux citoyens les plus vulnérables », comme les immunodéprimés, les malades de cancer ou des personnes souffrant d’arthrite.

Cette nouvelle injection sera proposée « aux citoyens les plus vulnérables », comme les immunodéprimés, les malades de cancer ou des personnes souffrant d’arthrite.[#item_full_content]