Des milliers de migrants, la plupart originaires du Moyen-Orient, se trouvent toujours à la frontière entre l’Union européenne et la Biélorussie, dans une crise que Bruxelles attribue au régime du président Alexandre Loukachenko.

Des milliers de migrants, la plupart originaires du Moyen-Orient, se trouvent toujours à la frontière entre l’Union européenne et la Biélorussie, dans une crise que Bruxelles attribue au régime du président Alexandre Loukachenko.[#item_full_content]