Lors d’une interview accordée à Miami Herald, le jeudi 11 août 2022, Luis Amalgro, Secrétaire Général de l’Organisation des États Américains (OEA) ne s’est pas opposé à l’idée du retour des casques bleus en Haïti. M. Amalgro, sans langue de bois, se dit en faveur d’une nouvelle mission de l’ONU pour faire régner la paix en Haïti.

Il y’a de cela trois jours, l’OEA a fait sortir un communiqué sur la crise haïtienne. L’organisation hémisphérique a reconnu que les 20 années de présence de la communauté internationale en Haïti constituent l’un des échecs les plus importants et manifestes de mesures mises en œuvre et d’actions réalisées dans le cadre de quelque action de coopération internationale que ce soit.

En effet, Luis Almagro a fait savoir au journal Miami Herald que face à cette crise multiforme qui prévaut en Haïti, le retour d’une nouvelle mission de l’ONU est une option envisageable pouvant y rétablir la paix.

« C’est l’une des lignes d’action à envisager très sérieusement. C’est beaucoup plus difficile aujourd’hui qu’au départ de la MINUSTAH, mais cela montre seulement que c’est devenu de plus en plus nécessaire jour après jour », a-t-il insisté.

Richarson Haïti.
Richardsonwiltesbigot@gmail.com