Le Premier ministre polonais a accusé mardi le président russe d’être le « commanditaire » de la vague de migrants qui tentent d’entrer en Pologne depuis le Bélarus, avertissant que cette attaque « hybride » risquait de déstabiliser l’Union européenne.

Le Premier ministre polonais a accusé mardi le président russe d’être le « commanditaire » de la vague de migrants qui tentent d’entrer en Pologne depuis le Bélarus, avertissant que cette attaque « hybride » risquait de déstabiliser l’Union européenne.[#item_full_content]