Des citoyens manifestent violemment contre la dictature et pour le respect de la Constitution

0
203

Venus de plusieurs horizons, notamment de Carrefour-Feuilles, des manifestants se sont adonnés à la violence, ce 29 mars 2021, en endommageant plusieurs véhicules à l’angle des avenues Christophe et Charles Sumner.

Leur but : réclamer la libération sans conditions de l’ancien porte-parole du SPNH-17, Abelson Gros-Nègre, arrêté pour son appartenance présumée au groupe armé « Fantom 509 ».

À « Kafou Tifou », non loin des ministères de l’économie et de la justice, les protestataires ont cassé plusieurs pare-brises de véhicules, des pneus enflammés dressés un peu partout.

Face à l’agressivité des manifestants, arrivés à Turgeau à proximité de la Digicel, une patrouille policière a dû faire usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule.

À Lalue, une autre branche de la manifestation antigouvernementale se dirige vers le Carrefour de l’Aéroport déjà bondé de manifestants. Départ de Jovenel Moïse, respect de la Constitution, sont entre autres les revendications des manifestants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici