Comme annoncé, ce samedi 12 novembre 2022, les pompes au centre-ville de Port-au-Prince ont effectivement procédé à la vente des produits pétroliers. À la station de la ruelle Alerte, une longue file de voitures et de motocyclettes venues faire le plein a été constatée par une équipe de la RTVC qui a sillonné l’aire métropolitaine durant déroulement de la première journée de vente, après la longue période de pénurie.

Au niveau de l’avenue Christophe, c’était le même scénario. Rien que dans la matinée à la pompe Nationale de Bois-Patate, plus de 400 gallons de gazoline ont été déjà distribués. Dans l’après-midi, un autre camion-citerne contenant 9600 gallons était déjà arrivé pour remplir les réservoirs de cette pompe qui dessert la population, a fait savoir le manager de cette station qui a requis l’anonymat.

A quelques mètres se trouve autre station, celle du Canapé-vert qui a bien organisé sa distribution. Les chauffeurs de motocyclettes étaient servis séparément de ceux de voitures privées. Après avoir distribué du carburant pendant toute la journée, un autre camion de gazoline était déjà arrivé pour alimenter cette pompe.

A la Lalue, la pompe qui se trouve en face de Ravine Pintade a desservi les automobilistes pendant toute la journée. Selon un pompiste, la gazoline n’est plus disponible mais le diesel est encore en quantité suffisante.

A souligner que les stations-service se trouvant à Carrefour Petit-Four et à côté du grand quartier général des forces armées d’Haïti n’ont pas pu desservir la population. Les pompistes qui ne voulaient pas fournir trop d’informations préfèrent appeler les consommateurs à la patience.

Faut-il rappeler que bandits membres de la coalition « G9 » avaient empêché les camions-citernes de s’approvisionner au Terminal Varreux pendant environ deux(2) mois. Le 8 novembre dernier, la police Nationale d’Haiti avait annoncé avoir repris le contrôle du plus grand centre de stockage des produits pétroliers. Dans la même veine, le ministère du commerce et de l’industrie, via un communiqué, avait annoncé l’alimentation des différentes stations-services du 9 au 11 novembre et la journée du 12 novembre était consacrée à la vente du carburant aux « prix ajustés ». Ce qui a été le cas.

Richarson Bigot

Richardsonwiltesbigot@gmail.com