Denis Pouchiline, qui tient les rênes de la République séparatiste de Donetsk, proche de la Russie, a appelé ce samedi ses concitoyens réservistes à se rendre dans les bureaux de conscription. Il a été imité par la République de Lougansk. Le péril d’un conflit ouvert avec l’Ukraine semble se rapprocher, tandis que les deux camps s’accusent d’avoir mené de nouvelles attaques au cours des dernières heures.

Denis Pouchiline, qui tient les rênes de la République séparatiste de Donetsk, proche de la Russie, a appelé ce samedi ses concitoyens réservistes à se rendre dans les bureaux de conscription. Il a été imité par la République de Lougansk. Le péril d’un conflit ouvert avec l’Ukraine semble se rapprocher, tandis que les deux camps s’accusent d’avoir mené de nouvelles attaques au cours des dernières heures.[#item_full_content]