Les opérations sont rendues extrêmement difficiles autour de l’aéroport de la capitale Afghane.Les opérations sont rendues extrêmement difficiles autour de l’aéroport de la capitale Afghane.

Emmanuel Macron à Dublin le 26 août 2021 – BFMTV

Les opérations sont rendues extrêmement difficiles autour de l’aéroport de la capitale Afghane.

Emmanuel Macron en a fait l’annonce quelques minutes après les explosions qui ont touché l’aéroport de Kaboul. La France essaie encore d’évacuer « plusieurs centaines » de personnes d’Afghanistan, a déclaré depuis Dublin le président de la République, ajoutant que Paris faisait « le maximum » pour y arriver mais sans garantie en raison de la situation sécuritaire « extrêmement tendue » sur place.

« Au moment où nous nous parlons, nous avons 20 bus avec des ressortissants binationaux et (des) Afghans que nous souhaitons pouvoir rapatrier (..) Cela représente plusieurs centaines de personnes en danger encore », a-t-il dit lors d’un déplacement à Dublin.