Le président de la République a expliqué que la France allait aider à rassembler des preuves pour prouver que la Russie avait bien commis des crimes de guerre en Ukraine.