Onze jours après le début de l’invasion en Ukraine, la ville de Marioupol, à l’est, est toujours sous tension, cible d’intenses bombardements. Vladimir Poutine, lui, a affirmé samedi que les sanctions imposées à son pays s’apparentaient à une « déclaration de guerre ».

Onze jours après le début de l’invasion en Ukraine, la ville de Marioupol, à l’est, est toujours sous tension, cible d’intenses bombardements. Vladimir Poutine, lui, a affirmé samedi que les sanctions imposées à son pays s’apparentaient à une « déclaration de guerre ».[#item_full_content]