L’un des cinq Afghans placés sous surveillance depuis lundi a été placé en garde à vue lundi, selon une source proche du dossier à BFMTV, confirmant des informations d’Europe 1. Les réactions à droite et à l’extrême-droite n’ont pas tardé pour s’indigner.L’un des cinq Afghans placés sous surveillance depuis lundi a été placé en garde à vue lundi, selon une source proche du dossier à BFMTV, confirmant des informations d’Europe 1. Les réactions à droite et à l’extrême-droite n’ont pas tardé pour s’indigner.

L’un des cinq Afghans placés sous surveillance depuis lundi a été placé en garde à vue lundi, selon une source proche du dossier à BFMTV, confirmant des informations d’Europe 1. Les réactions à droite et à l’extrême-droite n’ont pas tardé pour s’indigner.