Dans la banlieue de Kiev, à une vingtaine de kilomètres du centre-ville, dans une zone forestière au milieu d’usines désaffectées, des civils réservistes s’entraînent au combat. Ces entraînements existent depuis plusieurs mois mais aujourd’hui ces Ukrainiens veulent montrer au monde entier qu’ils sont prêts en cas d’attaque de leur voisin russe. Notre équipe en Ukraine a pu suivre l’un de ces entraînements.

Dans la banlieue de Kiev, à une vingtaine de kilomètres du centre-ville, dans une zone forestière au milieu d’usines désaffectées, des civils réservistes s’entraînent au combat. Ces entraînements existent depuis plusieurs mois mais aujourd’hui ces Ukrainiens veulent montrer au monde entier qu’ils sont prêts en cas d’attaque de leur voisin russe. Notre équipe en Ukraine a pu suivre l’un de ces entraînements.[#item_full_content]