La coulée de lave d’un volcan entré en éruption dimanche sur l’île de La Palma, dans l’archipel espagnol des Canaries, n’avance quasiment plus (environ un mètre par heure), à tel point qu’il n’était plus certain qu’elle atteigne l’océan Atlantique. La coulée de lave d’un volcan entré en éruption dimanche sur l’île de La Palma, dans l’archipel espagnol des Canaries, n’avance quasiment plus (environ un mètre par heure), à tel point qu’il n’était plus certain qu’elle atteigne l’océan Atlantique. 

La coulée de lave d’un volcan entré en éruption dimanche sur l’île de La Palma, dans l’archipel espagnol des Canaries, n’avance quasiment plus (environ un mètre par heure), à tel point qu’il n’était plus certain qu’elle atteigne l’océan Atlantique.